Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 07:13
Les Ruhant avec Mange, Lille !

Ce dimanche 20 septembre, un grand pique-nique bio est organisé par le collectif de cuisiniers de Lille et sa région, Mange, Lille en collaboration avec Aprobio. Des producteurs de la région seront aussi présents dont Isabelle et Patrick Ruhant et Grégory Delassus.

Venez nombreux ! Tous les détails ici :

http://mangelille.com/

Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 09:59
Aubergines gratinées

Et en passant, une petite recette d'aubergines si vous ne savez pas quoi faire avec.

Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 06:28

Vous reconnaîtrez sûrement Vincent Dodin sur la photo. Avec Christelle, sa femme, il est membre de l'amap Lomme de Terre depuis le début. Psychiatre à l’hôpital Saint-Vincent à Lille, il soigne les jeunes souffrant d'addiction. Il vient de sortir un roman "Victor et ses démons". Ce roman parle justement d'addiction et des moyens d'en guérir.
Au cours de son parcours, Le héros va découvrir la légende du colibri et rencontrer des adhérents d une amap, qui vont contribuer à son épanouissement et sa guérison.

Victor et ses démons
Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 06:18
Fleur ou feuille ? Photos JB

Fleur ou feuille ? Photos JB

-Alors Patrick, ça se passe comment dans les champs ?

-Ben, ça pousse !

-Ah oui ? Mais encore ?

-L’essentiel des plantations est maintenant terminé. Tous les légumes d’hiver sont plantés.

On démarre les plantations de scarole et pain de sucre pour l’automne et l’hiver.

On est toujours dans les entretiens et (ça ne vous étonnera plus !), on est toujours dans le binage et le sarclage.

Les carottes qui n’étaient vraiment pas bien parties sur les champs d’Houplines ne sont plus qu’un mauvais souvenir. On a refait un semis pour rattraper le coup, à la maison, on les arrose souvent pour avoir une levée rapide, on a biné et sarclé mercredi matin avec JB et Corentin et c’est bon, c’est parti.

On cueille les haricots verts et ça, ça nous prend du temps.

On entretient les tomates. Dans les paniers de cette semaine, vous avez des « cœur de bœuf ». Les variétés anciennes vont bientôt arriver, Téton de Vénus, Green zebra, tomates-cerises…

Faut savoir aussi que les tomates ont pris un coup de chaud et qu’on a perdu 15% de la production !

Dans le panier, vous avez aussi des pommes de terre Rose de France et des aubergines énormes.

-Et la petite santé, Patrick ?

-La santé, ça roule. On a pris une journée de repos le 14 juillet, on est allé dans l’Avesnois, le temps était pourri mais c’était bien. On va peut-être répartir la semaine prochaine. Rien à voir mais on a acheté une machine d’occasion pour arracher 2 lignes de pommes de terre d’un coup. Et samedi on fait un chantier désherbage des carottes*, tu peux prévenir les amapiens ?

-Mais bien sûr, Patrick !

Odile B

*Pour info, on était une petite douzaine ce samedi matin à Houplines pour désherber 12 rangs de carottes, dans la joie et dans la bonne humeur.

Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 08:15
Au plus on avance, au moins y'en a !*

Combien de temps mettez-vous pour planifier vos vacances ? Et si vous prévoyez un grand et long voyage, avez-vous besoin d’y réfléchir très longtemps à l’avance ? Un an ? 2 ans ? 3 ans peut-être ? Connaissez-vous le nom scientifique du pousse-pousse à désherber ? Avez-vous déjà entendu les conneries de Guy ? Quel métier font les parents de Victor ? Comment s’appelle l’âne malade de Laurent ? Et Corentin, il vient d’où ? Et aimez-vous avoir la sensation d’être utile à quelque chose ? Vous vous demandez bien pourquoi on vous demande tout ça ? On va vous expliquer.
Hier matin, on a démarré à 10 ou 12 dans le champ de betteraves de Patrick et Isabelle. Quand on est arrivé, Patrick nous a prévenus : « On en a pour la journée, c’est encombré de mauvaises herbes. Oui, ça va être long ! » Nous, on n’a rien dit mais intérieurement, on râlait déjà !
Il a alors sorti de sa voiture une houe maraîchère (communément appelée pousse-pousse), une flopée de petits couteaux et des bouteilles d’eau. On s’est agenouillé ou assis sur notre séant et on a commencé à enlever ces p… de mauvaises herbes sous un soleil qui chauffait déjà bien.
Puis d’autres amapiens sont arrivés, y’avait même des nouveaux, « bonjour, moi, c’est Eve », ils ont aussi pris un petit couteau et les allées se sont éclaircies au fur et à mesure des blagues de Guy, des bêtises de Victor, de Michel ou des Francks…
Christine a mis de la crème solaire aux petites, le fils de Sonia a joué avec sa pelleteuse, Marie-Eve s’est étirée dans le champ, Viviane n’a rien dit mais son mal de dos se réveillait…
Puis d’autres amapiens sont encore arrivés, Anne, Mathilde, Hubert, Annette, Cédric…. et on allait de plus en plus vite pour désherber toutes ces allées de betteraves. Quand certains disaient qu’ils n’aimaient pas les betteraves, d’autres donnaient des recettes.
Et le temps a filé. Nous, on avait prévu de repartir à 11 h. Ben oui, nos valises ne sont pas encore prêtes !
A 11 h, quand on a relevé la tête, dans le champ de betteraves de Patrick et Isabelle, on était 22 !
Avec le sentiment d’avoir servi à quelque chose, on s’est dit qu’on avait vraiment bien travaillé et qu’on aurait de belles betteraves bio cet hiver mais qu’Isabelle et Patrick faisaient vraiment un boulot de fous !
Lise partait aussi, avec Clémentine et Victor (le fils de profs). Et Patrick et Isabelle nous ont dit qu’on avait vraiment bien travaillé et que si ça continuait comme ça, ils pourraient même faire une journée de break le 14 juillet et s’octroyer quelques heures de repos, peut-être même qu’ils partiraient.
A la mer ? A la campagne ? Ils ne savaient pas encore.
Et Corentin, le Normand, en contrat chez les Ruhant, ferait peut-être aussi une journée de break.
Et on s’est dit que ce serait chouette si, grâce au coup de main de tous ces amapiens, ils pouvaient se reposer un peu. Nous, on a de la chance, on a le temps de réfléchir à nos prochaines vacances. Eux, pas vraiment !
On s’est dit enfin qu’on avait passé une p… de bonne matinée, avec des gens sympas, drôles, intelligents, cultivés…, qu'on espérait qu'ils finiraient vite les betteraves et on a croisé les doigts pour que le Dude (l’âne de Laurent), aille mieux.
Odile B

*Citation de Patrick Ruhant, champ de betteraves d'Houplines, 11 juillet 2015

Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 07:38

Nous étions une bonne dizaine à 8h30 ce 4 juillet, puis 15...puis....

Déterminés de bon matin à en finir avec ces herbes qui voulaient nous empêcher d'avoir nos céleris cet hiver.

15 pour 17 rangées! La résistance était inutile et deux heures plus tard, la poche des irréductibles adventices devait se rendre à l'évidence.....elles étaient exterminées.

Merci à notre brigade joyeuse, insolente et ...bavarde conduite par notre brigadier Patrick

Aux binettes citoyens !

Vincent D

L'appel de la binette le matin dans les champs de céleri
Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 09:32
On compte sur vous !

Mercredi soir, (le 17 juin) à 21 h 14 très exactement, vous, les amapiens de Lomme de Terre, receviez ce communiqué alarmant d'Isabelle et Patrick :

"Vu la très faible participation au chantier de samedi dernier, nous n’avons pas pu nettoyer beaucoup de carottes, alors on remet ça ce samedi 20 après-midi (aux heures habituelles).

Il est urgent de finir de nettoyer sinon nous serons obligés de détruire ce qu’il va rester (les herbes seront devenues trop grandes et la récolte seras perdue).

On compte sur vous !"

Et ce samedi, (le 20 juin) entre 14 et 16 h, plus de 15 personnes ont répondu à l'appel éploré de la carotte.

Des nouveaux amapiens, des anciens, des habitués, des moins habitués....de concert, dans le calme et la bonne humeur, ont arraché chardons, chénopodes et autres herbes dites mauvaises. Ils ont fait la connaissance des auxiliaires présents sur les carottes pour manger les pucerons, ont vu Potiron le chat se cacher sous les filets, ont sorti d'énormes radis squatteurs de champs de carottes, ont caressé Max le chien et parlé ensemble de la pluie et du beau temps.

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, 8 belles rangées de carottes étaient éclaircies, à l'instar du visage d'Isabelle et Patrick. Ouf, ils ne seront pas obligés de détruire les plants de carottes cachés sous les herbes et on aura des carottes cet été.

Quand on voit la mine réjouie de chacun d'entre eux, on se dit qu'ils ont passé un bon moment.

Samedi on remet ça avec les poireaux. Vous venez ? On compte sur vous !

On compte sur vous !
Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 08:25
Nouvelles de la Terre, saison 7, chapitre 3

Il s’en passe des choses dans les champs et sous les serres ! Hein, Patrick, dis-moi ?

Patrick répond, « Oui, c’est la grande période de l’éboutonnage. Tu sais, c’est quand on enlève les gourmands et qu’on attache la tige autour de la ficelle (et pas l’inverse)! »

Oui mais quels gourmands et la tige et la ficelle de quoi ?

Et là, Patrick répond, « Ben, des tomates !

Et c’est pareil pour les concombres. Il faut éboutonner car le concombre a la fâcheuse manie de partir sur plusieurs têtes. »

Et ça, Patrick ne le veut pas. Non, non, Patrick veut que le concombre se concentre sur une seule tête.

Et à part ça, Patrick, il se passe quoi d’autre ?

Et là, Patrick répond « Binage et sarclage ! Isabelle et moi, on bine et on sarcle comme de fous. On sarcle et on bine comme des malades. Les salades, les céleris, les haricots verts, les poireaux d’été… On bine, on sarcle ! Mais attention, pas les radis ! Les radis, c’est pas la peine. »

Ils sarclent, ils binent et ils arrosent. En ce moment, c’est très sec. Ils ont même acheté 400 mètres de tuyau d’arrosage goutte à goutte, pour les courgettes. Et actuellement, ils en sont à 2000 mètres de tuyaux sur tout le terrain ! Bon, faut les arroser toutes les 48 heures pour avoir une régularité dans la croissance. Et puis, ils passent aussi beaucoup de temps sur les cueillettes.

Nouvelles de la Terre, saison 7, chapitre 3

Et dis, Patrick, c’est pour ça que tu as demandé de l’aide ?

Et là Patrick répond, « Yes, JB et Hubert ont ramassé plein de petits pois ce jeudi. Si vous en avez eu tellement dans votre panier, c’est parce qu’ils m’ont bien aidé ! »

Et Patrick, au fait, les betteraves, ça se bine aussi ?

Et là, Patrick répond « Mouais, là, on vient juste de les planter. Pareil pour les carottes, et les carottes, faut avoir terminé pour la fin du mois. »

Et les pommes de terre, Patrick, Isabelle et toi, vous les binez ?

Et là, Patrick répond, « Bon, m’enfin, les pommes de terre, elles se font buter. Les pommes de terre sont toujours butées 2 à 3 fois sur une saison. Mais là, c’est fini, on a rangé les outils. On peut donc démarrer les plantations des poireaux d’automne et d’hiver aussi. »

Ben oui, s’il y a des poireaux d’été, y’a forcément des poireaux d’automne et d’hiver ! Et y’a des poireaux de printemps, Patrick ?

Et là, Patrick répond, « M’enfin, t’as fini avec tes questions ? Parce que moi, j’ai autre chose à faire, hein ! »

Odile B

Nouvelles de la Terre, saison 7, chapitre 3
Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 15:27
La terre en morceaux, ce soir sur Arte

http://www.arte.tv/guide/fr/053395-000/la-terre-en-morceaux

La France des zones urbaines et d'activité dévore celle des terres agricoles, plus chères que jamais. Réalisé par Ariane Doublet ("Les terriens"), ce documentaire coup de poing montre la logique folle qui change en profondeur l'agriculture et le paysage.


Un pan de la France meurt en silence. Alors que la ville avance et apporte le béton, les terres agricoles disparaissent à grande vitesse : l'équivalent d'un département français est rayé de la carte tous les sept ans – 26 m2 par seconde selon le syndicat des jeunes agriculteurs ! Cette raréfaction coïncide avec celle des petites exploitations familiales, prises en tenailles entre le développement des zones urbaines et la croissance exponentielle d'exploitants investissant à tout va. L'hypothèse d'une agriculture financiarisée et sans agriculteurs se dessine.


Poignant


Auteur de nombreux documentaires consacrés au monde paysan (Les terriens, Les bêtes, La maison neuve, La pluie et le beau temps), Ariane Doublet a voulu comprendre les raisons d'un tel désastre. En Normandie, dans le département de la Seine-Maritime, la réalisatrice est partie interroger des agriculteurs, des élus, un aménageur-lotisseur, une maître d'ouvrage de la communauté d'agglomération havraise… Tous se disputent la terre. Éclairant et détaillant parfaitement les mécaniques à l'œuvre dans ce combat inégal, La terre en morceaux est aussi un film poignant. Puissant par son absence de commentaires et son rythme lent, il laisse s'exprimer la détresse des "petits" exploitants, avalés par les grandes exploitations ou expropriés par l'État. Face à eux, les pouvoirs publics, incapables d'esquisser la moindre politique d'urbanisme cohérente, brillent par leur incurie.

Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 15:24
1000 vaches : procès d'Amiens le 17 juin

Dans 2 semaines, c'est le rassemblement d'Amiens en soutien aux inculpés de la Confédération paysanne !

Pouvez-vous r
éserver rapidement votre place de bus pour que nous puissions confirmer notre réservation auprès du transporteur !
Si nous ne réunissons pas suffisamment de monde pour organiser un bus par la côte, nous mettrons en place des covoiturag
es.

Voici quelques informations sur le déroulement de la journée :

  • à partir de 7h30, trois marches partiront de la Gare, de la Direction Départementale de l'Agriculture et de la Place du Cirque et convergeront vers le Palais de justice, où les prévenus sont attendus à 8h30.
  • Matinée de prises de paroles et de projections : rappel des actions menées, point sur l'industrialisation de l'agriculture, ...
  • 11h : manifestation dans Amiens
  • 12h30 : repas en musique
  • Prises de paroles et projections : loi renseignement, criminalisation des mouvements sociaux, ...
  • 15h30 : concert de Jim Murple Memorial !
  • 17h : prise de parole d'Olivier de Schutter, rapporteur pour le droit à l'alimentation à l'ONU
  • 18h : concert des Gueules de Wab.

Une petite scène sera installée pour faire agora et permettre les échanges. On y causera climat, libertés publiques et bien sûr agriculture !

Les paysans de la Conf’ ont agi contre l’industrialisation de l’agriculture qui menace leur existence au seul profit d’une agriculture financiarisée, mais aussi pour tous, pour une agriculture d’intérêt général, pourvoyeuse d’emplois, respectueuse de l’environnement, de la biodiversité, de la santé des agriculteurs et des consommateurs, pour une alimentation de qualité, accessible, en tant que droit élémentaire de chaque être humain. Ils ont agi pour des territoires ruraux dynamiques avec des paysans nombreux, à la géographie et aux paysages préservés, comme base vitale de la société. Et ce pour les paysans et consommateurs du monde entier !

Bus à prix libre aux départs de Lille/Fresnes/Arras et Dunkerque/Calais/Boulogne/Montreuil sur Mer. Contactez-nous au plus vite pour réserver votre place, en nous précisant votre lieu de prise en charge et votre numéro de téléphone, par mail à l'adresse bus1000vaches@gmail.com
ou par téléphone au 03 21 24 31 53.
Plus d'informations sur la mobilisation en cliquant ici.

Merci de relayer l'information autour de vous !

A bientôt,
Matthieu
(et pardon pour les éventuels doublons !)

--
Matthieu Carpentier
Animateur régional
Confédération paysanne Nord-Pas-de-Calais
03 21 24 31 53
http://nordpasdecalais.confederationpaysanne.fr
www/facebook.com/conf5962
Repost 0
Published by Lomme de Terre
commenter cet article

  • : Le blog de Lomme de terre
  • Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche