Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 12:53

conference-perenchies.jpg

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 08:52

Manif usine mille vaches 60Comment mieux résumer l'objectif de cette manifestation ? Certes, protéger du bétail, l'environnement, le monde paysan, notre alimentation et donc notre santé...
Oui, mais aussi revendiquer ce qui nous distingue de la sauvagerie sans contrôle qui a ses limites, même dans le comportement animal : l'humanité en chacun de nous , qui nous permet de penser, de parler, de faire des choix et dire oui, ou non à ce que le pouvoir démesuré dont nous disposons peut mettre en place.
Sur le parking, 400 voitures. Au dessus d'un sol ocre, meurtri par les engins, un ciel bleu, un vent léger et du soleil.
Un bouquet coloré de drapeaux flotte au dessus des têtes : le jaune de la Confédération Paysanne, le vert de EELV, le rouge du PCF et les couleurs variées des associations, présentes en nombre. Du rose ? Ah non ! Nous avons cherché partout : y en avait pas !
De nombreuses prises de parole ne mâchant pas leurs mots, des élus n'hésitant pas à se "mouiller".
Sur le site même de "l'usine", des manifestants déguisés en vache s'allongent sur le sol, préfigurant l'espace dont disposeront les animaux, condamnés à vie pour les fautes commises au nom du pouvoir de la finance.
Au retour, les jambes faiblissent. Isabelle accepte de m'accompagner dans la camionnette sono. Tympans au bord de l'explosion, chaleur pour cuisson tout juste saignante,
mais au bout du chemin : la liberté !
Une manif à maintenir l'espoir en vie. Merci à ceux qui s'engagent à ce point pour dire non, nous entrainant à leur suite, nous, consommateurs pour poursuivre un mouvement de masse. Un intervenant déclare :  " Son lait, Ramery il faudra qu'il se le boive !"  A bon entendeur ...
La prochaine fois ... Paris ?
Nelly Thienpondtcollage-manif.jpg

Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Actions-réactions
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 06:55

paella 150913 02310 kg de riz.
3 kg d'oignons ciselés
3 belles têtes d'ail avec de belles gousses
3 kg de tomates coupées en quartiers
3 kg poivrons rouges et verts coupés en carrés
3 kg de petits pois surgelés
huile d'olive
250 g de sel gros de Guérande.
Poivre du moulin
Piment d'Espelette
Rizdor (voir les indications sur le paquet) et 1 g de vrai safran
100 g de fumet de poisson déshydraté
De l'eau
50 cuisses de poulet
3 kg de petites seiches entières nettoyées surgelées
4 belles moules par personne
3 kg de moules décortiquées surgelées
2 belles crevettes par personne
100 personnes, des oignons et des échalotes à équeuter, 3 trépieds, 5 énormes plats à paella, du soleil, des fils à étendre sur une serre, 2 maraîchers, des desserts, un punch bizarre au citron, 10 marmitons, un discours du Président, des nouveaux qui se lèvent, une collection de petits tracteurs, une énorme cuillère en bois, du crémant de M. Piva, un orchestre tzigane et une pensée pour Léna.

paella 150913 0371.    Cuire les cuisses de poulet coupées en deux dans l’huile d’olive. Réserver.
2.    Cuire les seiches de la même façon, conservez le jus de cuisson.
3.    Mouiller le riz dans 1 fois ½ son volume d’eau.
4.    Délayer le fumet de poisson (90 g) et le safran dans 20 à 25 litres d’eau dans des grandes marmites. Mettre à chauffer. On peut mettre le jus des seiches et le jus du poulet.
5.    Faire chauffer chorizo, oignons et poivrons dans l’huile. Ajouter l’ail haché.
6.    Ajouter le riz et mélanger pour avoir un riz translucide. Saler.
7.    Mouiller le riz avec le bouillon.
8.    Ajouter tomates et petits pois.
9.    Quand  ça bout, ajouter poulet et seiches. Rectifier l’assaisonnement.
10.   Ajouter les moules et crevettes.
11.   Recouvrir de papier alu et goûter régulièrement pour voir si le riz est bien cuit. Au besoin, remettre du bouillon.

 

Si vous voulez voir des photos de ce beau moment, cliquez donc là.

Odile

 

 

Pour une belle fête … ce fut une belle fête !

Pour un bon repas   … ce fut un bon repas !

La brigade : rien à dire :  que des « pros » et même le jeune apprenti Romain Ruhant ( qui pourtant se passionne surtout pour les ânes ) mais est loin d'en être un, a fait honneur à toute l'équipe ! Bref, de la « belle ouvrach' ! »

Quant au groupe de musiciens, on en redemande : renseignements auprès de Marie-Eve

L'absence définitive de Lena Kane a fait planer quelques nuages sur le cœur de ceux qui l'ont bien connue. Elle était présente, par son prénom, donné au cocktail qui a fait chanter les papilles à l'apéritif . Il y a eu du rab, mais il n'en restait pas une goutte !

 

 

Voici la recette pour 80 personnes env. ( attention aux enfants qui pourraient le prendre pour du jus de fruit …oui, mais pas que …!) :

 

 Les couleurs m'habillent

        Les saveurs m'habitent

               Je pétille !

                   Je chante sous la pluie …

 « LENA » ' cocktail : 

2 litres de Campari bitter 

5 litres de jus de fruit ( fruits de la passion , pomme-abricot …) 

Fruits divers : abricots, fraises, nectarines, raisin blanc, citron vert …) 

La veille , couper les fruits en menus morceaux et les faire macérer dans le mélange Campari, jus de fruits . Sucrer si nécessaire selon les goûts. 

Au moment de servir, ajouter le crémant.

Nelly

 

Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Chantiers à la ferme
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 06:14

patate.jpgSi vous voulez voir ce que peuvent faire 20 personnes motivées en deux heures de temps, cliquez sur ce lien :

Ramassage de pommes de terre samedi 7 septembre 2013


Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Chantiers à la ferme
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 10:10

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et découvrir l'article du journal "Logement et famille" consacré à la sortie du livre de Gérard le Puill, "Produire mieux pour manger tous".

produire-mieux-pour-manger-tous.jpg

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 09:02

Jeudi 12 Septembre à Erquinghem-Lys
(près d'Armentières, sortie 9 sur l'A25)
Rendez-vous à 10h00 sur la place de l'église
(contacts sur place  : 06 07 95 68 88 / 06 52 20 34 74 / 07 81 23 88 74)
Petite restauration sur place

 

ALORS QUE LA CONSTRUCTION A DÉMARRÉE,  C'EST LE MOMENT OU JAMAIS D'AGIR POUR STOPPER CE GRAND PROJET NUISIBLE ET INUTILE !

Le projet du groupe Ramery, c'est une usine de 1000 vaches laitières (8 millions de litres par an) dans la Somme près d'Abbeville avec un méthaniseur de 1,5  MegaWatts. Ce projet est un prototype que le groupe a l'ambition de vendre ensuite ailleurs. Alors que la dérégulation de la production met à mal le secteur, il faut aujourd'hui choisir  :

42 000 FERMES LAITIÈRES ET 100 000 EMPLOIS AUJOURD'HUI OU 3 000 USINES ET 30 000 SALARIÉS DEMAIN  ?

Nous devons empêcher ce type de projet qui représente tout ce contre quoi la Confédération paysanne se bat, avec le soutien de nombreux citoyens et associations, depuis sa création  : compression et précarisation de l'emploi, accaparement du foncier, barrières à l'installation, destruction de l'environnement, dévitalisation des territoires, industrialisation sans limite de l'agriculture.

CONCENTRER L'ÉLEVAGE =
+ de risques sanitaires (pandémies, tuberculose, ESB...)
+ de pollution des nappes et cours d'eau
+ de dépenses publiques (indemnisation/traitement)
+ de vaches hors-sol sur du béton
+ de soja OGM importé
- de prairies et de beaux paysages

L'emploi et la vie rurale menacés. Cet investisseur se targue de pouvoir proposer son lait au prix du marché mondial quand nous en revendiquons près du double pour préserver des emplois agricoles et ruraux et de la vie dans les territoires  ! Et deux laiteries coopératives seraient prêtes à le lui acheter...
Pour arriver à ses fins, environ 3000  ha lui sont nécessaires pour épandre le digestat de son méthaniseur, qu'il acquiert en rachetant des parts de sociétés agricoles, contournant ainsi les dispositifs de contrôle sensés limités l'agrandissement des exploitations agricoles. Selon nos sources, Ramery contrôlerait déjà plus de 1 000  ha et arpenterait la région pour s'approprier toutes les terres disponibiles, qu'il achète à prix d'or, empêchant ainsi les jeunes paysans de s'installer. Et on nous fait miroiter la création d'à peine une dizaine d'emplois  ! L'agriculture française, c'est déjà 4 «  Florange  » par mois  !  Mais avec la dispersion ce plan social permanent, on fait mine de ne pas voir l'hémorragie des campagnes. L'industrialisation de l'agriculture fait disparaître des emplois au détriment des citoyens et contribuables.
Et que penser de l'impact sur le tourisme en ce lieu proche d'une des plus belles baies du monde  ?
La santé et l'environnement sont aussi en danger. Même si les rejets du méthaniseur sont déclarés «  acceptables en termes toxiques et cancérigènes  », il y aura dans cette concentration animale, épidémies, abattages en masse, mutation incontrôlable de virus, utilisation d’antibiotiques augmentant l’«  antibio-résistance  » . Ces bêtes seront élevées hors-sol. Pour les nourrir, au lieu des pâtures et de l'herbe qui est l'alimenation des ruminants, elles ingéreront principalement maïs et tourteau de soja OGM importé.
Le méthaniseur, prétendument agricole malgré sa taille, sera exempté des normes de sécurité industrielle : tant pis pour les accidents ! Il recevra des matières fermentescibles multiples mais pas seulement des déchets car les exemples Allemands montrent une incorporation massive et quasi-systématique de maïs. Des terres qui produisaient auparavant la nourriture des hommes et du bétail serviront dorénavant aux «  cultures énergétiques  »  ! Ces substrats seront récoltés dans un rayon de 1 1 0 km. Les riverains supporteront le va-et-vient, et payeront pour la réfection des chaussées dégradées . Certains épandages étant à étant à 40 km, le bilan carbone est probablement défavorable (bilan absent du projet auquel l'État a donné une autorisation) .
Les finances publiques détournées
C’est avec des subventions publiques que M. Ramery (soutenu par des amis influents) prétend s’installer alors que la population le refuse ! En effet, grâce au tarif de rachat subventionné de l'électricité produite par méthanisation et à l'attribution de marchés publics de collecte des déchets verts, le projet de cette entreprise serait économiquement viable.
Si le but du gouvernement actuel est l'agro-écologie et la redistribution des aides en faveur de l'emploi alors ce projet doit être stoppé.

Nous devons être les plus nombreux possible pour empêcher ce type de projet de voir le jour !

Confédération Paysanne Nord-Pas-de-Calais
40, avenue Roger Salengro
62223 Saint Laurent Blangy
Tel/Fax : 03.21.24.31.53
http://nordpasdecalais.confederationpaysanne.fr

Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Actions-réactions
commenter cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 10:46

A noter dans vos agendas, 3 dates de conférence pour le mois prochain. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

saveurs et saisons

Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Agenda
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 13:17

Trait_nord_2013.jpgComment ! Vous ne connaissez pas Jean — Noel et Nathalie, de Reims ?
Naturalistes convaincus depuis 30 ans, ils ont sillonné les régions françaises, de la pointe de Givet à la vallée d' Ossau, surveillant ici une nichée d'aigles de Bonelli, ou pistant l'ourse Cannelle et Papillon . . .
Ils ont appelé leur fille Violette, c'est vous dire qu'ils sont entiers dans leurs valeurs et leurs engagements ; ils ont été témoins, voire acteurs de quelques « explosions » sociales, et beaucoup leur doivent un peu !
Voici leur « bouteille à la mer »
En septembre 2011, Jean-Noel et Nathalie, disposant d'un petit pécule exceptionnel, achetent une jument de 5 ans, Silene, et un camion-Van.
Pendant un an, ils financent l'hébergement, les soins, et l'éducation du cheval à la traction, avec l'objectif de travailler dans les vignes de Champagne, dans le cadre des prestations de l'association "La Viorne".
L'accident de Jean-Noel, (triple fracture de la jambe violemment heurtee par une herse, arrive en septembre 2012, juste apres les vendanges, au moment où la jument Silene devait commencer à travailler chez un vigneron, et à mettre en oeuvre sa formation.
La prolongation de l'arrêt maladie, suite à des complications, provoque l'absence des revenus saisonniers prévus, et nécessite de rémunerer un autre « éducateur équin » pour ne pas perdre les acquis de l'apprentissage de Silène et realiser certains chantiers prévus.
Alors que les fonds s'épuisent le projet est en danger faute de moyens . . . Il a besoin de votre soutien financier jusqu'au rétablissement de Jean-Noel, esperé pour Noel 2013

 

Foin et paille de litière (1000€)
Vaccins, soins dentaires, parage ou ferrage des sabots par un maréchal—ferrant (500€)
Entretien et assurance 2013 du carillon (1000€)
Entretien de l'outillage, charrue, harnais (200€)
Maintien de la condition physique de Silene en la confiant a des meneurs (1500€)
Soit environ 4500€ de frais prévisionnels jusqu'au printemps 2014
Une amicale de soutien s'est créée début mai 2013.
Le compte de solidarite ouvert au Credit Mutuel CME Marne, et distinct du compte associatif « la Viorne », a reçu à ce jour, 10/07, 1930€ de dons.
Vous pouvez adresser un cheque de soutien, à l'ordre de « la Galere » mention pour Silène
adresse suivante : marie —Francoise Millet, 03 rue d'Oseille 51100 Reims. Contacter par mail Martine : martineprintemps@gmail.com
Ou faire un virement :
La galere, pour Silene n° de compte disponible au 06 16 93 07 28
(Denis)
Merci de leur envoyer quelques picotins  . . .et de faire « naviguer » cette bouteille a la mer !

 

Objet social de l'association « la Viorne »
« sensibiliser le plus large public au respect des richesses et des équilibres écologiques par l'éducation à l'environnement, pour une prise en charge consciente et éclairée des actes de mise en valeur des différents milieux; Réhabiliter tous milieux naturels et/ou fragilisés, a potentiel biologique ; Promouvoir l'entretien, la restauration et l'aménagement de tout milieu forestier, agricole, ou urbain (berges et cours d'eau, zones humides, pelouses sèches, landes, friches etc, par des méthodes douces, notamment la traction animale, dans un esprit de protection de la nature »
L'Amicale de Soutien, 10 juillet 2013

Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 14:06

Pour consacrer une demi - heure à l'écoute de la rediffusion de "La résurrection de Déméter" sur France Culture.
Emission " On ne parle pas la bouche pleine " Dimanche 25 Août à 12 h. avec Lydia et Claude Bourguignon .
Vous pouvez aussi la pot-de caster, mais là, je ne vous suis d'aucune utilité : j'ai pas de pot, j'ai pas la recette, et même pas l'instrument de cuisine ad'hoc !
Déméter était la déesse de l'agriculture et des moissons . Son nom est sans doute un dérivé d'un mot grec signifiant "Terre Mère" et, à mon avis, quand il pleut, ce sont les larmes qu'elle ne cesse de verser sur ce qu'on inflige à celle qui l'a nourrie.

Si :   Marie- Monique Robin , son "Monde selon Monsanto" et "Ses moissons du Futur" , est votre copine ,
Si:   "Vos enfants vous accusent ..." déjà de leur faire manger des légumes locaux alors que chez "Mac'Do", ça ne se
        passe pas du tout comme ça,
Si:    Colline Serreau et son "Désastre Global" a installé un élevage de bourdons  dans votre moral,
Si:    Pierre Rhabi a planté son campement sur votre table de chevet ...
        ( j'en passe et des meilleures...)
C'est pas grave !
Vous allez vous réjouir d'entendre qu'au début du siècle dernier, les boeufs ont été remplacés par les chevaux parce qu'ils ne marchaient pas droit,( forcément :à force de regarder les trains passer, ils manquaient d'entraînement. Ah bon! Il y avait
 des trains à l'époque ?  Ben ... oui... En tous les cas y avaient des diligences, tirées par des chevaux !)   que les nitrates devenus à la mode, sont un héritage pourri de le dernière guerre, et surtout de ce que cette connaissance commence à s'inscrire et à circuler comme un conte des mille et une nuits.
Dans le cas contraire, c'est pas grave non plus, c'est même heureux : vous allez réfléchir à ce qui vous remplit la bouche et vous invite à vous taire ? Et vous vous précipiterez pour en savoir plus sur l'Agriculture Paysanne  et les AMAP !
Alors... Bonne écoute  !
Nelly T.

Repost 0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 14:50

P1060612.jpgEn ce moment, nous avons tout sous la main ... Profitons-en  !
Courgettes vertes ou jaunes, rondes ou allongées, aubergines, tomates, oignons ...
Prenez ce que vous avez sous la main ...
Coupez les courgettes en rondeles et mélangez-les quelques instants avec de l'huile d'olive et de l'ail réduit en pommade
(rapé contre le bord d'une fourchette : c'est parfaitement provençal et facile !)
Dans un plat allant au four alternez les rondelles de légumes dont vous disposez.
Moi, quand j'attends des amis, je prépare la veille, au frais sous cellophane, et je cuis le lendemain : 30 mn à 180° avec sel poivre, herbes de toutes sortes, puis encore 15mn avec tome de chèvre rapée ... et des olives, si ça me chante !
Succés garanti !
Nelly

Repost 0
Published by Lomme de Terre - dans Recettes
commenter cet article

  • : Le blog de Lomme de terre
  • Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP, créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche