Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 16:54

 

A voir !

 

On y parle aussi de notre partenaire, l'AMAP du Beau Pays 

https://amapdubeaupays.fr/

 

 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 16:24

Feuille de chou

De l’AMAP Lomme de terre

Janvier 2020

 

Bonne année, Bonne santé,

et tout plein de légumes dans l’année, des verts, des rouges, des jaunes, des marrons, des oranges, des noirs, des bleus, heu non pas des bleus…

Après la trêve des fêtes, c’est déjà reparti.

 

Fidèles au poste, Patrick pour les légumes, Delphine pour les œufs, Anne et Benjamin pour le pain, Franck et Agathe pour les produits laitiers, ils n’ont de cesse de nous combler.

Ce numéro sera consacré aux poireaux car vive les poireaux !

Petite leçon de culture des poireaux.

 

 

A cette époque de l’année, les légumes de garde ou légumes racines sont stockés en chambre froide afin de les conserver pendant 4 mois dans leur terre pour éviter le dessèchement.

Je me rappelle Maryse D. m’avait dit avoir conservé ses légumes en les mettant dans la terre de son jardin et en les recouvrant d’un peu de terre et de feuilles. Pas bête, mais attention au gel !

Les légumes ont tous étaient récoltés, (carottes, pomme de terre, betteraves, céleri.) souvenez-vous des chantiers !

Quant aux poireaux, panais et topinambours ils sont restés en terre car ils ne craignent pas le gel, Patrick et Isabelle les récoltent au fur et à mesure des distributions.

 

L’histoire des poireaux racontée par Patrick 

Il était une fois la saison des poireaux. Comme vous pouvez le constater, cette année les poireaux sont magnifiques. Pour vous donner une idée, la saison dernière pour faire une caisse de poireaux, il en fallait 60, cette année, il en faut 45 !

Mais que s’est-il passé entre les 2 saisons ?

Jusqu’à cette année, Patrick et Isabelle faisaient eux même la pépinière à partir des graines. Il fallait beaucoup plus de main d’œuvre. Planter la graine, attendre 3 mois pour faire un plant sous serre, les déplanter, les trier et les replanter afin qu’ils deviennent adultes.

Aujourd’hui ils ont fait le choix d’acheter les plants prêts à planter. Cela coûte plus cher, mais si l’on met en parallèle le gain de temps pour les maraîchers, la place occupée par les plants de poireaux qui est libérée pour une autre récolte ? et la grosseur des poireaux, il n’y a pas photo ! sans compter l’arrachage.

 

Le saviez-vous ? Il existe une vingtaine de variétés de poireaux !! Alors comment a été choisie la variété de nos poireaux ? Patrick et Isabelle se font accompagner et conseiller par Norabio.

NORABIO est une coopérative de producteurs BIO des Hauts-de-France qui répond aux besoins des agriculteurs BIO de la région. Norabio est née en 1998 de la volonté d’un groupement de producteurs bio de la région Hauts-de-France.
Devenue coopérative en 2000,
Norabio a pour objectifs :
      -
Organiser et faciliter les achats en termes d’intrants, de semences et de plants autorisés dans le cahier des charges de la bio. 
      -
Permettre l’échange et la concertation indispensable à une croissance responsable de la BIO en région. La coopérative permet de sécuriser le développement de la production.
      - Et enfin de permettre aux producteurs de
garder la maîtrise des négociations commerciales, par la valorisation de toutes les productions régionales dans des circuits bio (marchés de gros, restauration collective et commerciale, magasins, particuliers)

 

 

Et cette photo c’est un petit clin d’œil au vin chaud, et pour vous dire que nous serions ravies d’élargir l’équipe de la feuille de chou.

Hélène et Marie Eve

 

Pour la recette du vin chaud nous vous invitons à aller sur le blog de Odile Bazin : lacocotte.nordblogs.com

 

Et on peut cuisiner avec nos poireaux : des tartes ou flamiches de poireaux (tarte fermée), des soupes, des poireaux à la vinaigrette, un pot au feu…et bien d’autres recettes encore.

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 12:40

Ce jeudi, c'était déjà la dernière distribution de l'année. Patrick et Isabelle vont prendre un petit peu de temps plus que mérité après cette année difficile.

Ainsi, il n'y aura pas de distribution les jeudis 26 décembre et 2 janvier mais chacun a reçu et recevra la valeur de son panier et demi juste avant et juste après.

 

 

 

Pour l'occasion, le comité d'animation avait préparé un délicieux vin chaud et Michel proposait des massages, afin de nous détendre avant de débuter le marathon de fin d'année ! 

 

 

 

Nous vous souhaitons une excellente fin d'année

et vous donnons rendez-vous le jeudi 9 janvier 2020 pour la reprise des distributions !

 

 

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2019 4 17 /10 /octobre /2019 14:46

Feuille de chou

De l’AMAP Lomme de terre

Octobre 2019

Edichou

Bonjour,

L’été a été chaud, très chaud, très très chaud ! jusqu’à 55° dans la serre !!!

Les légumes ont besoin d’eau, jusque-là on ne vous apprend rien, mais d’où vient l’eau ? Comment Patrick et Isabelle s'organisent-ils ? Vous allez le découvrir....

Au menu de cette feuille de chou également la rentrée, le chantier banquet du 8 septembre qui a failli mal tourner…

Et le carnet rose qui s'impose : malgré la sécheresse, il y a eu et il y aura encore beaucoup de naissances à l’AMAP.

Pour ce numéro, Hélène se joint au groupe de rédaction, merci à elle.

 

 

Les aléas du maraîchage

Comme vous avez pu le constater cet été, les paniers ont été bien remplis. La valeur des paniers de 15€ est montée jusqu'à 24,50€. Les tomates, contrairement aux années précédentes seront dans nos paniers plus longtemps dans la saison. Et cette année on peut dire que c’est l’année du concombre. Pour info, le concombre de plein champ a une extrémité jaune car il est posé sur le sol et n’a donc pas eu la lumière nécessaire. Ça ne veut pas dire qu’il n’est pas bon.

Patrick nous informe que les paniers d’automne ne seront pas aussi bien remplis.

En effet, il est très inquiet pour la récolte à venir. En raison du manque d'eau, les carottes sont longues et maigres, et les pieds de courges qui devraient donner 4 à 5 légumes n’en ont qu’un. Comme ils sont plantés sur le terrain d'Houplines, Patrick doit transporter l'eau jusque-là pour pouvoir les arroser. Il a donc rempli et déplacé plusieurs fois des citernes de 1000 litres pour que les plants prennent bien au départ. Cette opération ne pouvant être régulièrement répétée, il faut maintenant compter sur la pluie...

Cependant pour les Poireaux et les céleris, Patrick a la possibilité d’irriguer car ils sont plantés près de la maison.

Les panais et les choux frisés sont bien partis.

Il y aura cette année 3 variétés de navets (les marteaux blancs, les jaunes et les violets).

Les betteraves seront récoltées en décembre.

Vont arriver dans nos paniers : les côtes de bettes, les poireaux, les carottes et les pommes de terre.

Les plants de mâches, de mizuna, vont être plantés pour l’automne/hiver.

 

Les chantiers :

Cet été, Patrick a modifié l’ouverture des chantiers : il était possible de le rejoindre les après-midis en juillet et en août.

Un petit sondage a été fait autour de la fréquentation des chantiers, 50% des amapiens ont participé à au moins un chantier. Nous proposons donc un nouveau challenge, atteindre les 70% d’amapiens ! Le prochain chantier sera la seconde récolte des pommes de terre, la première ayant eu lieu le dimanche 8 septembre pour lequel nous étions entre 20 et 30 personnes. Nous avons ramassé une tonne et demie de pommes de terre Agria et Jeannette (joli nom pour une patate !)

Patrick et Isabelle accueillent 2 stagiaires pour les aider mais ce n’est pas suffisant.

 

Témoignage :

Une nouvelle amapienne disait dimanche : « le fait de participer au chantier nous fait prendre conscience de ce qu’est le métier de maraîcher. Le coup de main, ok, mais c’est aussi un moment où l’on se rend compte du travail et du lien avec la nature »

Enfin, le dimanche matin du 8 septembre, Patrick n’avait pas une mine réjouie car il pleuvait, le moral à zéro. Isabelle nous dit « mais c’est notre quotidien ! ».

Un quart d’heure plus tard, le soleil apparaissait, et le sourire de Patrick aussi. Quel beau chantier, une très belle ambiance !

 

La grange ? et bien elle est debout ! Il reste à la couvrir si ce n’est déjà fait à l’heure où nous écrivons.

Merci à Fred et Fred, Olivier et Jean Bernard venus aider Patrick au montage.

 

 

Bienvenus à l’AMAP…

Depuis peu de temps, Céline et Benjamin ont lancé la mode des bébés avec la venue de leur fille Louise. Ont suivi :

Victor d'Aurélie et Julien

Agathe de Sabrina et Jonathan

Axele de Sophie et Arnaud

Lucienne de Delphine et Jean Baptiste,

Lilian de Clémentine et Matthieu,

Louise de Camille et Thimoté

Et celles et ceux que nous avons oublié…

A quand le prochain L ? il faut le demander à Mathilde ou Christelle B.

Ils ont bien de la chance ces petits bout ’chou de goûter dès leur plus jeune âge aux bons légumes des Ruhant !

Ce sont aussi de futurs bras pour les chantiers….

Partager cet article

Repost0
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 08:27

L'AMAP lance une cagnotte solidaire, aidés par l'association Cagnotte solidaire Deul'Escaut, pour soutenir Patrick et Isabelle Ruhant dans leur besoin d'une nouvelle grange.

 

 

 

> Quelques mots sur la Cagnotte Solidaire Deul'Escaut : 

 

Cette association soutient les projets des petits paysans situés entre la Deûle et l'Escaut.

 

Elle apporte une réponse concrète aux besoins des paysans grâce à l'épargne de proximité en leur octroyant des prêts d'honneur à taux zéro pour : 

  • - Appuyer leurs besoins en investissement
  • - Pallier leurs besoins de trésorerie

 

Un premier projet a été financé avec succès en 2017 : le laboratoire de transformation du lait de chèvre de la ferme de la Boucaulde d'Agathe et Franck qui nous livrent nos produits laitiers tous les 15 jours, et dont vous avez peut-être goûté les bons produits !

 

 

> Le projet de Patrick et Isabelle Ruhant : 

 

 

Actuellement, Isabelle et Patrick ont besoin de 12 000 € pour construire leur grange pour :

  • - Le stockage du matériel (actuellement sous serre) et des légumes d'hiver
  • - La création d'un espace écurie et stockage du foin, pour le projet de leur fils Romain

Plus d'infos sur leur projet sur le site de la Cagnotte solidaire Deul'Escaut.

 

 

> Comment les aider ? 

Le principe de la cagnotte solidaire est de leur faire un PRÊT (ce n'est pas un don) sans intérêt sur 5 ans 1/2. Vous serez donc remboursé.e.s au bout des 5 ans 1/2.

La souscription se fait par tranches de 20 €. 

 

L’idéal serait que la somme soit réunie d’ici fin juin.

Donc pas de temps à perdre !

 

 

Vous souhaitez les soutenir ? Voici ce qu'il vous reste à faire : 

  • - Devenir membre de la Cagnotte solidaire Deul'Escaut (5€ d'adhésion) : bulletin d'adhésion (sauf pour ceux ayant déjà adhéré en 2017)
  • - Compléter la convention d'apport associatif avec droit de reprise pour participer au financement du projet « Création d'une grange » 
  • - Retourner ces documents à l'adresse indiquée, accompagnés de vos chèques (adhésion +  apport associatif avec droit de reprise)

 

 

N'hésitez pas à en parler autour de vous : tous les contributeurs sont les bienvenus 

 

Merci pour eux !

Partager cet article

Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 18:08

 

Avant le redémarrage de la saison, le 25 avril, les nouveaux amapiens ont été accueillis à la ferme de la Ruelle par Patrick et Isabelle Ruhant et le Comité d'Animation de notre AMAP . 

Petits et grands ont pu découvrir les espaces où ils cultivent les délicieux légumes que nous allons déguster tout au long de cette 11ème saison de l'AMAP ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 19:09

Il y a eu de gros dégâts ce week-end sur les serres à la ferme à cause de la tempête. Patrick me dit que sur 1600m de bâche, il y en a environ 1200m d'arrachés...

 

Patrick nous précise : "Avec les tempêtes qui se succèdent depuis dimanche dernier, plusieurs bâches se sont arrachées sous la force du vent. Pour l'instant, il est impossible d'envisager de remplacer les bâches, le vent est bien trop fort." 

 

Patrick et Isabelle auront bientôt besoin d'un coup de main pour rebâcher. Dès que la météo le permettra, on fera un appel aux amapiens.

 

Patrick, Clémentine, Claire

Partager cet article

Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 18:54

 

 

Vous l'attendiez tous avec impatience... Le film réalisé par Patrick James à l'occasion des 10 ans de notre belle AMAP est en ligne.

Vous pouvez le visionner en suivant ce lien : AMAP Lomme de Terre - 10 ans

 

Quelques images extraites du film : 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 12:32

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 20:15

Le 1er décembre, adhérents, adhérentes, administrateurs, administratrices et salariées des AMAP du Nord-Pas-de-Calais et de la FAMAPP se sont réuni·es pour adopter le projet de fusion des deux réseaux.

 

Source : Lettre d'info n°30 - décembre 2018 - Réseau des AMAP Hauts de France

 

Pour en savoir plus sur ce qu'apporte le réseau des AMAP, son fonctionnement, la constitution du collectif, l'organisation des groupes locaux, les actualités du réseau, ... allez vite lire la Lettre d'info n°30 de décembre 2018, spéciale fusion

A l'ordre du jour :

1. Le réseau des AMAP Hauts-de-France, c'est parti !

2. Les nouveautés du Réseau HDF

3. Les chantiers 2019, appel à participation

4. Diversification des produits en AMAP, de la charte aux pratiques

5. Infos pratiques

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche